Diarrhée du voyageur : zone à risque

Le risque d'attraper une diarrhée du voyageur est plus élevé dans certaines zones touristiques. Il y a « alerte rouge » en particulier en Asie et en Amérique latine. Les Caraïbes et l'Afrique font aussi partie des zones à risque. Bien sûr il existe des différences – en particulier pour ce qui est des standards d'hygiène lors de la préparation des repas. De même, la qualité de l'eau potable peut varier d'une région à l'autre voire d'un hébergement à l'autre.

Important : Si l'on sait que la diarrhée du voyageur peut être un problème dans la région où l'on se rend en vacances, on peut prévenir les problèmes en prenant du Bioflorin®. Bioflorin® convient également au traitement ciblé de la diarrhée du voyageur.

Diarrhée du voyageur : Vue d'ensemble des zones à risque

Bioflorin® Risikogebiete
  • Marquées en rouge (<8%)
  • Marquées en orange (8-20%)
  • Marquées en vert (20%-90%)

Les régions avec un risque élevé de diarrhée du voyageur

Dans ces régions, 20 à 90% des vacanciers attrapent la diarrhée du voyageur au cours d'un séjour de 15 jours.

  • Amérique latine (presque toute la région)
  • Afrique (presque toute la région)
  • Asie (presque toute la région)
  • Caraïbes (p.ex. Haïti, la République Dominicaine)
  • Certaines régions d'Europe de l'Est

Les régions avec un risque modéré de diarrhée du voyageur

Dans les régions suivantes, le risque de diarrhée du voyageur est modéré, ce ne sont que 8 à 20% des vacanciers qui attrapent une diarrhée du voyageur au cours d'un séjour de 15 jours :

  • Japon
  • Afrique du Sud
  • Argentine
  • Israël
  • Certaines régions du Sud de l'Europe
  • Chili
  • La plupart des îiles des Caraïbes

Les régions avec un risque faible de diarrhée du voyageur

Dans ces régions, le risque de diarrhée du voyageur est considéré comme faible. Jusqu'à 8 % seulement des vacanciers sont touchés lors d'un séjour de 15 jours :

  • Europe
  • Amérique du Nord
  • Nouvelle Zélande
  • Australie
Ceci pourrait aussi vous intéresser :