Diarrhée : Conseils

Avant le voyage : pensez aussi aux médicaments !

Il vaut mieux être préparé à cette situation : une pharmacie de voyage doit absolument contenir des médicaments contre la diarrhée ! Cette mesure est essentielle, en particulier si vous vous rendez dans une zone à risque

Vous trouverez ici une check-list : Que doit contenir la pharmacie de voyage ?.

Important à savoir : Certains médicaments pour prévenir une diarrhée du voyageur peuvent être pris déjà avant le départ. Le probiotique Bioflorin® en fait partie.

Bioflorin® – pour le traitement et la prévention de la diarrhée du voyageur

En cas de diarrhée du voyageur, le probiotique Bioflorin® a démontré son efficacité. Composé de bactéries productrices d'acide lactique, il soutient la régénération de la flore intestinale et lutte de manière directe contre la diarrhée. De plus il réduit la multiplication des germes pathogènes et renforce les capacités d'auto-guérison du corps.

En raison de sa bonne tolérance, Bioflorin® convient à toute la famille (aux nourissons également).

Prévention avec Bioflorin® Comme une flore intestinale intacte est importante pour lutter contre les germes pathogènes, la prise prophylactique de Bioflorin® pour prévenir la diarrhée du voyageur est pertinente.

Bioflorin® est disponible sans ordonnance dans votre pharmacie ou droguerie.

Pour de plus amples informations, consultez Bioflorin®.

Apports en liquide et en électrolytes

En cas de diarrhée, de grandes quantités d'électrolytes et de liquide sont perdus. Cela peut s'avérer dangereux.

D'où la devise : buvez beaucoup ! Les boissons adaptées sont : les infusions non sucrées, le thé noir ou l'eau non gazeuse. Les bouillons de légumes sont aussi un bon apport de liquide et ils redonnent de la force. Cependant : évitez de consommer l'eau du robinet ou les glaçons dans les boissons, surtout dans les régions tropicales et subtropicales. L'alcool et le café sont dans ce cas contre-indiqués.

Pour un apport plus important en électrolytes, des solutions spéciales d'électrolytes sont disponibles en pharmacie et droguerie. Le mieux est de mettre ces préparations dans votre pharmacie de voyage.

Régime léger

La diarrhée du voyageur entraine de nombreux bouleversements dans le système digestif. Sur le plan des menus, il s'agit de se ménager, même si la perspective de délices culinaires comme le tiramisu, les tortillas ou un T-bone Steak est séduisante.

La règle est : évitez les aliments gras et épicés. Une grande réserve est aussi nécessaire avec les « bombes de sucre ».

Les aliments légers pour l'estomac sont une bonne alternative comme par example, le riz, les biscottes ou le bouillon de légumes. Les nouilles ou les pommes de terre sont aussi bien adaptées en cas de diarrhée, dès que l'appétit est revenu.

En savoir plus sur le thème bien s'alimenter en cas de diarrhée.

Quand aller chez le médecin en cas de diarrhée du voyageur ?

En règle générale, si la pharmacie de voyage contient les bons produits, la diarrhée du voyageur peut bien être soignée en utilisant les mesures complémentaires.

Dans certains cas, il est cependant important de consulter un médecin. Surtout :
  • Si la diarrhée persiste malgré plus de 2 jours de traitement (chez les enfants : plus d'1 jour)
  • Si la diarrhée s'accompagne de fièvre
  • En présence de sang ou de mucus dans les selles
  • Si un nourrisson est souffrant
  • Si la diarrhée survient au retour d'une région à risque – même 8 à 10 jours après le retour
  • Si la diarrhée et la fièvre apparaissent au retour d'une zone d'endémie du paludisme